FeVP

La Fédération de la voiture à pédalier

RETOUR
LES IMAGES

FERMER LA PHOTO
INFORMATIONS

La course de
REUILLY (36)
le 17-09-2017

Distance du circuit
600 m
Nombre de voitures
20
Télécharger le pdf

La course est organisée par l'association
FILVP37

ENGAGES / RESULTATS

Cliquer sur les cases vert clair pour trier le tableau

voiture plc comb combiné plc vit tours kms moyenne plc lk look plc lk voit lk voit plc lk stand lk stand plc lk cost look cost
LE PANIER A SALADE 1 7 6 104 62.4 22.69 1 454 1 154 1 149 2 151
LE SCHTROUMPF 2 7 3 113 67.8 24.65 4 424 7 138 2 148 7 138
LE PETIT PRINCE 3 8 2 115 69 25.09 6 415 9 134 4 144 9 137
LE MAMOUTH 4 11 8 91 54.6 19.85 3 430 4 143 4 144 3 143
LES TOREADORS 5 11 5 106 63.6 23.13 6 415 11 132 4 144 5 139
LE TIGRE 6 12 7 98 58.8 21.38 5 419 13 131 2 148 4 140
LE CRAYON 7 13 4 108 64.8 23.56 9 412 9 134 9 139 5 139
LES GENDARMES DE ST TROPEZ 8 16 14 78 46.8 17.02 2 435 3 144 10 138 1 153
L'AIGLE 9 19 13 84 50.4 18.33 6 415 1 154 16 127 12 134
LA BATMOBILE 10 20 1 120 72 26.18 19 344 19 114 18 121 20 109
MOI MOCHE ET MECHANT 11 21 11 86 51.6 18.76 10 407 5 142 11 135 13 130
MARIO ET LUIGI 12 22 9 90 54 19.64 13 395 14 129 15 131 10 135
LES PIRATES 13 27 10 86 51.6 18.76 17 371 16 117 16 127 15 127
MAYA L'ABEILLE (F) 14 28 17 67 40.2 14.62 11 402 6 139 12 134 14 129
TEAM SUD OUEST 15 28 16 70 42 15.27 12 396 11 132 8 140 17 124
BECASSINE (F) 16 28 15 70 42 15.27 13 395 17 116 7 141 7 138
ALICE AUX PAYS DES MERVEILLES (F) 17 32 19 57 34.2 12.44 13 395 7 138 13 133 17 124
POINT P 18 32 12 85 51 18.55 20 339 19 114 20 114 19 111
LES PIRATES DE L'ARNON 19 34 18 60 36 13.09 16 394 15 126 13 133 10 135
LE MENHIR A PEDALES 20 38 20 39 23.4 8.51 18 361 18 115 19 119 15 127

(F) L'équipe est féminine

COURSE DE REUILLY

Article de la presse local : lanouvellerepublique.fr

 

Aujourd’hui, la question ne se pose pas : il pleut et ce sera toute la journée ainsi !

Nous sommes le lendemain de la course de Thenay. La fatigue se fait sentir dès le matin à l’arrivée sur le circuit. Engourdis par la pluie, les installations de stands débutent. Malheureusement, nous manquons de place sur la voie devant les stands et toutes les équipes arrivées ne pourront pas décharger leurs remorques en même temps. Il va falloir attendre, prendre son mal en patience, même si certains arrivés en premiers sur le circuit se verront décharger les derniers… C’est injuste, mais l’important est de ne pas perdre l’esprit vap : malgré les aléas, nous sommes tous là pour nous entraider.

Il faut dire que la pluie ne nous lâche pas, et le froid s’est installé. Après un repas à l’abri, il est l’heure de se lancer pour les essais chronométrés. Ils se feront un peu dans l’urgence, les voitures passant les unes après les autres. Finalement, apprécié par le public qui aura un avant-gout de cette course très colorée. Eh oui, c’est l’une des particularités de la course de Reuilly avec beaucoup de voitures locales. Des constructions originales, pleines de couleurs et de bruits diverses, moins épurées que les nôtres. C’est sympa de retrouver des modèles que nous n’avions pas encore croisés cette année.

Le départ ne va pas tarder et Christophe fait face à un gros imprévu : châssis fissuré et un changement d’attache rapide sur la chaine impératif. Sans stress, il parviendra à trouver un poste à souder, réparer son châssis et changer in extremis son maillon de chaine ! L’heure du départ est arrivée avec une première tentative type 24H du Mans, départ qui sera stoppé 2 tours après pour défaut de comptage électronique. Le problème sera résolu très rapidement et 5 minutes plus tard sera lancé le second départ, pilotes dans les voitures, dans l’ordre suite au premier arrêt. Cela me convient, après un mauvais départ dans la Batmobile, je commençais à revenir sur la tête de course. Le travail n’aura pas été vain. C’est donc reparti sur un circuit technique et rendu dangereux par la pluie. Mais malheureusement, nous voyons sur le bord de la route Bécassine, arrêté durant plusieurs longues minutes pour souci mécanique. Donc pas d’imprudence dans les virages et notamment le fameux virage du bas à mi-parcours. Nous nous retrouvons rapidement à 3 voitures en tête de course, le Petit Prince, le Schtroumpf et la Batmobile. Un état de forme un peu moins bon pour mes adversaires et la fatigue de la veille me permettront de prendre la tête de la course après plusieurs tours roues dans roues. Je fils donc en tête en essayant d’imprimer un gros rythme durant la montée, en étant propre sur les parties techniques et relâché sur le reste. Il ne faut pas prendre de risque, le circuit glisse, les erreurs ne pardonneront pas. C’est d’ailleurs l’expérience que vivra Valérie dans Maya l’Abeille avec un tête à queue dans le virage du bas à mi-parcours. Plus de peur que de mal, elle repartira sans dégât, mais avec une certitude : prudence !

Les voitures locales feront une belle prestation avec parfois quelques problèmes mécaniques, une très jolie voiture Alice aux pays des merveilles et un très bon rythme de course confirmé pour le panier à salade.

Pour ma part, ce sera encore un plaisir de rouler dans la voiture, pas mécontent de ne pas avoir eu à faire de relais et rester au chaud, même si parfois avec la pluie battante la visibilité était assez faible.

L’animation de la journée aura été au top avec beaucoup de choses proposées (stands, exposants, cadeaux…), un public présent en nombre malgré la pluie, des résultats donnés au sec et une victoire au combiné des locaux le panier à salade devant Le Schtroumpf dont Christophe fêtait ses 37… euh pardon ses 47 ans (un joyeux anniversaire repris en cœur avec le public) et Le Petit Prince. A noter également la superbe remontée de Bécassine qui, malgré son problème mécanique de début de course, finira première féminine en vitesse !

 

Ecrit par Julien